mardi 4 septembre 2012

Fifi Brin d'Acier


 
Charmant en Saumon


Un petit portrait explicatif d'une de nos Bêtes noires, d'une de nos têtes de turc, -après les salopes de Veil,  Halimi, Badinter, Francesca Minerva- celui de L'indigeste et imbuvable Fourest !  dixit La Caroline des Cendres , dont on ne vous gratifiera pas d'une photo, histoire que vous n'ayez pas encore la nausée ! Cet auteur, Philippe Arino, un garçon, ma foi, fort gentil, a beaucoup de patience et peut-être de mérite, car s'emmerder à longueur de journée, à étudier l'homosexualité, masculine, féminine, et pourquoi pas animale (un mythe), à se pencher sur le sort de ses frères, pairs, soeurs et tout le tintouin,  quelle barbe ! Cela dit un garçon qui écrit ceci : "La blessure homosexuelle reste une énigme dont je n’ai pas les clés", prouve qu'il n'est pas l'ombre d'un con. La Brebis, l'a t-on remarqué  y va  au lance-pierres et au lance-flammes. Ses pupilles sont des balles de mitraillette ! De plus, elle  a assez donné, mais sur le tas, alors conceptualiser là-dessus, non merci ! Brebis remercie  Dieu, du fond du coeur, d'avoir fait d'elle, une référence de misanthropie réussie, cela la soulage du devoir superfétatoire d'aimer autrui, et lui permet d'éviter,  la comédie chrétienne de l'amour universel , car si nous ne pouvons pas encadrer la racaille victimaire du lobby Juif surpuissant, les tapioles hétérosexuelles de la FM, les sectaires de la gué-attitude, les chrétiens représentent pour la plupart,  une belle confrérie des couillons, qui se fait bien sodomiser par tous les cercles ... cités précédemment (ah, le Renouveau Charismatique ) ! La paille, la poutre, la joue, le figuier, le père, la mère  ... ces paraboles, à la longue, nous barbent. On  lit  cependant de surprenantes missives  sous la plume de Fifi,  concernant cette fois le "mariage gué" : Loin d'être idiot pour un Homo, le petit gars, mais un peu trop à l'écoute de lui-même  ! L'ennui avec Philippe,  c'est que, bien que fort narcissique et imbu de son intellect, il a l'air fondamentalement aimable, et, à dire vrai, cette amabilité nous décontenance : on ne saurait pas comment crocher dedans !   La Brebis est une vieille roulure, dont la laine sale et  fangeuse est le  nid idéal  d'une multitude de  parasites et de tiques de toutes obédiences,  Philippe, lui,  n'a pas encore assez vécu, et cela se sent et se renifle dans son écriture. La Brebis, à cet égard,  a le museau fin. Philippe est  un peu vert, et son Ode à Jésus, est aussi  attendrissante  qu'agaçante.   Encore ces histoires de bédouins élus par D.ieu ! Encore ces Essenieries fadasses, encore un truc sémitique invérifiable ! Ras la casquette, jusqu'au Coran né de la plume de rabbins  !  Autrement dit, Dieu est juif ! Diable est juif ! Moïse est juif ! Marie est juive ! Jésus est juif ! Arthur est juif ! Michel est juif ! Et notre derche, c'est du poulet ?  Si Brebis a  foi en un Au-delà, (voir Kundalini)  voulez-vous qu'elle vous confesse le pire des aveux  qui soit : qu'est-ce que Le Christ lui a apporté dans sa vie ? Rien ! Strictement Rien !  Que dalle ! A l'exception de la beauté de ses représentations et de sa gueule dorée dans les églises palermitaines qu'il n'a ni peintes ni construites ... Qu'est-ce que la Vierge Marie lui a apporté : rien, strictement rien, à part elle aussi la magnificence de sa gueule sculptée, et la splendeur de certains Stabat Mater, qu'elle n'a pas composés. En bref, comme le souligne notre chère Chriss et sa vision de  Son Jésus, quel tintamarre et quel cirque pour quelques uns  qui n'ont ni bâti,  ni peint, ni pondu une seule ligne  ! Les Chrétiens qui attendent Jésus parmi  les nuées sont aussi gogols que les Juifs qui attendent leur foutu Messie ! Et pourtant, l'Univers est fait de plans, et il est un autre côté au Miroir, mais sur cette Terre, marche ou crève, ou plutôt, marche et ensuite crève, puisque c'est notre lot ! Philippe nous peint  une  jolie aquarelle de La Farmer, quand de notre côté, nous y sommes allé au pinceau trempé dans le vitriol, ou plutôt au burin, si l'on songe aux obsessions de cette garce, à cette Mini-Madonna francophone, cette  Gargouille occultiste !  En résumé, le gentil Philippe n'est sûrement pas Scorpion ! Fifi pourrait sortir de ce carcan de la guétitude mais il est encore trop immature pour le faire, et le sujet l'intéresse et le concerne bien trop ! Il a le recul de l'intellectuel, mais pas encore celui du sage que les années ont raboté.   Si Brebis est sempiternellement amoureuse, d'une seule et même personne,  ce n'est plus avec ses genoux cagneux, ses ménisques brisés,  et ses ligaments croisés à la ramasse,  qu'elle va aller grimper les collines de ce  vieux massif culminant à 694 mètres d'altitude, par delà les frontières  de l'est de la France ! Brebis s'en tape que des millions de gens préfèrent la joie de la sodomie à celle de l'envaginage, et ne se sent strictement aucune solidarité avec des pairs qui sont des impairs et passe. Brebis, aussi solitaire que Louve, aussi chaste qu'ermite,  est recouverte d'une cape d'invisibilité, et c'est tant mieux.  Si le Cabri, c'est fini, l'esprit, quant  à lui,   de jour comme de nuit, éveillé ou endormi, voyage et se pose, où cela lui sied ! Non mais !

 
Fifil très gué en Violé !
                                                                                  
 
Jésus, très chouette en Rouge et Bleu.
Rouge + Bleu = Violé !
 
PS  :  au vu des réactions de certains, nous rajouterons ceci : nous pensons sincèrement qu'il y a un mensonge du Christ, un mensonge sur sa fonction. Si certains considèrent qu'il a dit vrai, il n'a, en ce cas, qu'indiqué la Voie du Ciel ! Il ne viendra nullement nous sortir du merdier ici-bas. Il n'a pas sauvé les enfants morts dans l'utérus des mères enfanticides et ne le fera pas. Tant que l'humanité stagnera aussi bas spirituellement, les dégâts seront nombreux. "Aide-toi, le Ciel t'aidera" est la seule  parole de la Bible qui vaille, le reste est Charabia. Tendre la Joue ? Notre poing sur la gueule, oui !



 

16 commentaires:

  1. C'est FOUTREMENT bien écrit !!!!
    ...et FOUTREMENT sensé !!!!
    ...parole de misanthrope réussie .....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah bon ? Tiens, j'ai encore pensé à toi et rajouté qq lignes.

      Supprimer
  2. Jusque là vous aviez toute ma sympathie, mais là je commence à douter et à me faire du souci pour vous et, je me demande, si vous n'êtes pas en train de sombrer dans un délire schizophrénique aigüe. Explication: je constate depuis un moment que votre site, mais aussi toutes une série d'autres sites similaires au votre, comme par ex "la véritable nature du judaisme", voient dans le christianisme et donc dans la promesse du Christ, une vaste et diabolique conspiration. Certains théoriciens de ce renouveau conspirationnistes, grands prêtres, "satanologiens" et autres mystagogues n'hésitent plus à entrainer le christ, qui ne serait plus qu'un appât, jusqu'à l'impliquer dans un vertigineux et délirant plan reptilien (voir certains commentaires sur le site du "citoyen engagé") A ce niveau, j'avoue perdre pied. Là ou vous semblez nager comme un poisson dans l'eau (pas si sur!). La questions que je me pose, c'est pourquoi alors que vous êtes très critique avec la communauté organisée, allez vous là ou ils veulent que vous alliez, il y a là un paradoxe. Prenez garde! le judaisme rend fou.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Eh bien, je n'ai plus votre sympathie. Ce qui n'est pas grave ! ni pour vous, ni pour moi.
      @2, en quoi suis-je en train de soutenir des thèses reptiliennes ?
      @3, la chose qui a bouleversé ma vie s'appelle une Kundalini. Ce phénomène est inconnu des chrétiens.
      @4 La judéïté du Christ m'a toujours profondément gêné.
      @5 les juifs, je les emmerde, et à un point qu'être chrétien n'a plus de sens, car je ne peux appliquer le trop fameux "aimez-vous les uns , les autres", et il y a une logique, si vous comprenez l'arnaque juive, la question se pose : jusqu'où va-t-elle ?
      @6, si vous m'apprciez auparavant, c'est que je rentrais un peu dans votre cadre, et que désormais j'en sors.
      @7, j'ai subi des épreuves très étranges, le Christ ne m'a jamais été d'aucun secours.
      @8, je n'ai pas la même foi que vous, est-ce possible ? je trouve néanmoins honteux vos propos psychiatriques à mon égards, fort réducteurs.
      @9, pour les athées, c'est l'ensemble des religions qui est un délire, nous sommes tous le fol de qq !
      A bon entendeur, salut !

      Supprimer
    2. tout d'abord croyez bien que mon intention n'est pas de faire entrer la brebis dans tel ou tel enclos. Ensuite laisser moi vous dire que vous ne choisissez pas le Christ, c'est lui qui vient à vous, nombreux sont ceux d'ailleurs qui le suivent sans même connaitre son nom, et le vent, lui, souffle ou il veut. Souvenez vous encore de ces paroles : "ce ne sont pas tout ceux qui dirons seigneur, seigneur qui entrerons dans le royaume..." Alors voilà, moi non plus je ne vous jetterais pas la pierre.
      Et je vous dirais moi aussi que, oui le Christ est un emmerdeur, un foutu emmerdeur même ! surtout quand certaines de ses paroles sont si mal comprises, comme je les ai moi-même si mal comprise autrefois. Aimer ses ennemis ! non mais... plutôt mon poing dans la gueule ! Exercice en vérité extrêmement périlleux ou la névrose propre au christianisme n'est jamais très loin. Longtemps j'ai réfléchi à ces folles paroles, quand enfin j'ai compris qu'il n'était pas nécessaire d'aimer ses ennemis comme par exemple je peut aime ma femme ou mes enfants. Ensuite j'ai compris que cet amour que le Christ nous recommande, était surtout le refus d'utiliser ou d'entretenir la haine. La haine, qui comme chacun sait, renforce la haine dans une incandescence infernale jusqu'à l'anéantissement totale. Et nous voici maintenant arrivé, mine de rien ! face à la haine ultime et implacable de ces fous furieux (vous les reconnaitrez!) qui nous poursuivent telle une proie, d'une haine parfaite et dont le ressort essentiel est une avidité terriblement frustrée que le monde et toute sa gloire pourrait leur échappés et ne pas leurs appartenir en exclusivité. Ces forcenés capables de prendre mille ans pour avancer d'un misérable pas, touche à présent au but qu'il s'étaient donné d'accomplir, mais au prix de contorsions tellement perverses, que quand leurs mains usées et fébriles toucherons enfin le graal si intensément convoité, le sol soudain se dérobera sous leurs pieds. Voilà de quels périls le Christ voulut surtout prémunir ses disciples. Mais il y aurait tellement de choses à dire encore, comme par exemple la façon dont les disciples s'éparpillèrent terrorisés au moment de l'arrestation de Jésus, Pierre, symbole de l'Eglise, allant, lui, jusqu'à le renier. Tout ça c'est produit, tout ça se reproduit MAINTENANT. Oui l'Eglise est vermoulue, prête à s'écrouler, mais beaucoup de ses vrais disciples l'ont déjà quittée et déjà ils sont sur le chemin courant au tombeau, voir celui qui trois jours plus tôt, alors qu'il expirait avait pourtant crié: Éli, Éli, lama sabachthani? c'est-à-dire: Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné?

      Oui ! il aura lui aussi douté au moment ultime comme nous le feront tous d'ailleurs, mais n'allez pas pensez que le pire puisse triompher. Sachez pour finir que vous gardez toute ma sympathie malgré ce que j'ai pu vous dire précédemment et que je continuerais à vous lire avec plaisir. Ah oui, attention au transit de mars sur votre soleil scorpion! c'est pas mauvais pour un scorpion mais attention à la surchauffe.

      Supprimer
    3. Si Le Christ est le nénuphard au-dessus de la mare , ma foi...Pour le moment, j'ai plus de tendresse pour les athées que pour les croyants...

      Supprimer
  3. oui , il est bien sympathique se curé gay qui n'en n'est pas un ( curé ). j'ai essayer de lire quelque un de ses textes sur son blog , malheureusement ( pauvre de moi ) ça m'a vite casser les couilles ( dommage ? ) . j'en suis d’autant plus gêner que je crois plus que tout en DIEU ( les religions , bien que je respecte , c'est autre chose ). mais en gros , se que raconte fifi , c'est comme si moi je voulais que tout le monde deviennent bouddhiste parce-que le Zen fut la révélation de ma vie et me mena sur le chemin de DIEU .
    mais vos mieux se faire endoctriner par fifi ( le gay qui n'a pas pu être curé ) que baiser par le Diable ( chaos satanique offert au nom des illusions de l'incontournable et obligatoire " Modernité ( libératrice ? ) " .

    comme je le présenté , demain un " bon pédé , respectable " , sera " un croyant ( catholique si possible ) " et qui surtout acceptera de " refouler a vie ses pulsions sexuel ( pourtant entre adulte consentant ) " , bravo pour l'effort de tolérance des religions et de la société , car hier c'était plutôt un " bon pédé " et un " pédé mort " .
    d’après moi y'a quand même un truc qui cloche : " qui décide que parce que j'ai une relation homosexuel , je ne peu pas avoir une morale est croire sincèrement en DIEU ? " . qui m'impose cette idée ? , qui parle au nom de DIEU ? . pourquoi un acte sexuel serai nuisible a mon esprit ? ne suis-je pas adulte ? jusqu’à quand va t'on me dire comment vivre ma vie priver intime ? , en quoi cela dérange t'il la société ? .
    soyer chaste autant que vous le voulaient , mais ne venaient paa
    me l'imposer et en me disant que par rapport a vous je suis une sous merde immorale et nuisible . je ne vous es pas inviter " dans mon lit " . dans ma vie " priver " .
    et je vous assure qu'il ne s'y pas rien d'abominable ( vos phantasmes et phobies vous
    regardent , ne venaient pas crée un problème d'une si banal sexualité , qui se vie en priver ! ).

    salut le gall ,

    12i

    RépondreSupprimer
  4. Coucou ma puce, tu peux blasphémer tant que tu veux, je m' en fous je t' aime quand même, tu crois à ton kunda chose, peu importe, c' est une foi, et ton combat est intelligent, mais s' il te plaît, actuellement la religion catholique est inoffensive, ne la prends pas pour ennemie, comme il est dit dans l' Evangile " il y a beaucoup de maisons dans la maison de mon père " tu y as ta place, car tu es quelqu' un de bien , tu te bats pour la vérité, le reste est anecdotique...Méfie toi quand même des religions orientalistes qui ne sont pas des religions de combat, si ton amour est à l' est, bats toi pour le rejoindre à l' est.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. orfeenix, j'espère bien qu'il y a de la place là-haut. je ne crois pas en la Kundalini, je la vis depuis 25 ans !!! je ne blasphème pas. Le Christ peut bien se passer de mon amour, j'en ai trop peu, je le réserve à ma famille/amis/animaux. Les spiritualités de l'est ne m'intéressent pas du tout, c'est celle de l'ouest que je déplore : le druidisme écrasé. Le dalaï lama est payé par la Cia, il peut aller se faire voir ! Je n'ai plus la foi de mon enfance d'enfant de choeur, je le déplore.l'amour à l'est ??? Ah oui ! le rejoindre ? On ne peut pas rejoindre qq qui ne vous a jamais aimé...je n'aurais pas eu une vie amoureuse heureuse, et Dieu sait pourtant que j'avais de la marge de manoeuvre. Cordialement !

      Supprimer
  5. Excellent texte enflammé! Je partage cette saillie scripturaire salutaire ^^

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour brebis,

    je vois que depuis quelque jours vous êtes animés d'une sainte colère et beaucoup d'entre-nous aimerait "hurler (avec les brebis)" aussi bien que vous dans ces moments de colères hallucinées.

    Le texte que vous avez publié est de ceux qui vous prennent sérieusement à l'estomac, tant il est brulant de passion. Ce n'est pas de l'indignation à la S. HESSEL. Bravo! Bravissimo!

    Toutefois j'aimerai "enfoncer le clou", si j'ose dire, et aller dans le sens
    d’Anonyme(10h25)dont je partage totalement l'analyse, à défaut de vous conserver par ailleurs toute ma sympathie. (Bien que sa critique très, très pertinente est en soit une vrai preuve d'amitié.)

    Questions:

    En quoi se résume la liberté d'expression des Pussy Riots? .......Salir le christ
    Vous aurez beau élaborer ou échafauder d'autres scenarii, le seul qui ressort avec insistance c'est violence, mensonges et faux-martyrs. L'insupportable insulte à la vérité se résume toujours par une connivence à la détestation du christ.

    Ne faites-vous pas un parallèle entre ceux qui veulent de tout leur cœur et de toute leur intelligence sauver leur patrie autrefois si mystique et charnelle (l'un est le juste complément de l'autre), éveiller les consciences (de + en + bovines, hélas) et les paroles du christ dont on sait, qu'elles sont destinées à relever l'homme, à le sauver parfois de lui-même, à lui déciller les yeux.

    Pensez-vous sincèrement que ceux qui veulent "coûte que coûte" suivre le christ sont des braves couillons? Ou peut-être au contraire des gens éclairés qui ressentent la nécessité de la vérité du christ pour que la vie même est un sens.

    Vous partez de l'à priori que le chrétien est un gogo naïf (certes, il y en a et des lâches ou des traitres aussi). Désolé mais ce sentiment me parait du même ordre que celui qui tend à vouloir faire passer les patriotes pour des fascistes demeurés.

    Contrairement à ce qui semble être suggéré dans cette approche du chrétien, c'est qu'il peut-être tout sauf uniforme. Il y a des innocents, des coupables,des humbles des naïfs, des subtils, des meurtris, des pas meurtris, des tristes, des rayonnants, des gros des maigres des grands des petits, des hommes, des femmes, des chauds, des froids, des tièdes (ceux vomis par jésus?)des doux des coléreux. Enfin tout ce que l'humanité peut produire, mais qui refusent d'accepter que le mensonge et la haine soient érigés en vertus.Le champion de ce combat est sans nul doute le christ qui nous relève encore et toujours, insuffle amour et pardon surtout.
    Pourtant souvent, C'est notre ultime secours, la bouée du naufragé, la caresse de l'épouse au crépuscule de la vie.



    RépondreSupprimer
  7. (Suite)
    PS:Le christ incite-t-il béatement à l'amour du prochain quel qu’il soit? Bien au contraire, il nous incite à redoubler de prudence en ce monde. A Faire preuve de discernement. Vous avez fait allusion plusieurs fois, à cette curieuse propension des gentils à mettre en avant les paroles suivantes du christ qui vous apparaissent suicidaires: " Aimer, même vos ennemis, faite du bien à ce qui vous haïsse.." Alors là, personnellement, j'ai du mal, beaucoup de mal à aimer moi-même au delà d'un cercle restreint (grosso modo la famille). Le but? désarmer l’agressivité des gens qui ne manqueront pas au cours de l'histoire d'être hostiles aux chrétiens.La bonté désarme autant qu'elle témoigne, donc conseil de prudence pour les disciples. Le message du christ n'est pas de nous contraindre à aimer malgré nous, à plus forte raison des cons et des salauds, mais à tendre la main à celui qui la désire de bonne fois et de ne pas lui faire ce que nous ne voudrions pas qu'il nous fasse. Ce n'est pas de la naïveté mais de l'intelligence de comportement, un investissement sur notre propre avenir. Du bon sens en quelque sorte.....



    Si votre âme est chrétienne (ce que je pense), vous tuez votre propre espoir. Attention Brebis!
    Comme disait Anonyme, curieux quand même que vous en veniez à chevaucher le même cheval de bataille que ceux que vous identifiez au départ comme vos adversaires.

    La manipulation est un art. Rejeter le christ n'est-ce pas "perdre la Boussole" au propre comme au figuré?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Barbaro, (j'écris toujours Barbara-l'aigle noir !) ,toutefois, comment ? La Brebis, encourager ces connasses de Pussy, juste au moment où je prépare un papier, fort léger, sur ces pouffiasses ? Soyons franc, le Christ, je m'en tape. Personnellement, c'est la Lumière des origines qui m'importe, ou iu vous préférez le Père/Mère, pas le Fils ou le dit-fils ! Par ailleurs, Le Christ est une image, qui n'est pas assez guerrière pour moi ! Si les chrétiens, n'étaient pas des imbéciles, ni les juifs, ni les FM ne les auraient détruits ainsi ! les Chrétiens sont des couillons, je le confirme ! et je leur en veux ! Les orthodoxes sont moins vendus que les cathos ! Par ailleurs, la dernière fois que j'ai vu une messe, j'ai engueulé le prêtre tant sa psalmodie était MINABLE ! Juifs et FM sont contents de voir des ouailles aussi niaises qui ont permis l'immigration musulmane et l'amoindrissement de leurs armes ! La messe en Latin ou rien ! la rupture totale avec les juifs ou Rien ! Vous me saisissez ? Aucun dialogue n'est possible avec les Juifs, aucun !

      Supprimer
  8. Mazette, on baigne en plein jus de cerveau là dis donc. Ca ne vous brancherait pas d'aller vous calmer sous un tipi ? Si si si, je vous assure, ça calme et après on voit vraiment le monde tout autrement, comme vous ne l'avez encore jamais vu !

    RépondreSupprimer
  9. J'ai bien saisi Brebis toutefois je me permets d'ajouter ce commentaire qui montre que les chrétiens interprètent mal mais Jésus à l'époque savait bien désigner les ennemis et à mon avis, il fallait sacrément "en avoir". Les prêtres "émasculés" actuels (pas tous) ne servent pas ou plus la vrai parole du christ:


    "Races de vipères, comment pourriez-vous dire de bonnes choses, méchants comme vous l'êtes ? Car c'est de l'abondance du cœur que la bouche parle" (Matthieu 12 :34)

    En plus le mot race c'est pas politiquement correct.

    Enfin je reconnais que les chrétiens se suicident (avec cette naïveté= mélange de trouille et d'inculture). Mais les divisions font beaucoup de mal aussi. Comment défendre une nation chrétienne si l'on ne se dit pas chrétien soit-même. Le catholicisme a été extirpé violemment de notre pays. Cela laisse des séquelles de peur même si les plus farouches combattants ( en tout cas historiquement) à mon avis se trouvent essentiellement chez les catholiques. C'est la révolution Française Maçonnique manipulée dans l'ombre qui a introduit le poison mortel. Où est la responsabilité des catholiques lorsqu'il se faisaient massacrés au quatre coins de France et particulièrement à Paris et dans l'ouest. Je suis sûr que je ne vous apprends rien au fond. Mais cela va mieux en le disant.

    Bien amicalement

    RépondreSupprimer